Tahar Ben Jelloun : La nuit sacrée

Un récit fascinant qui nous fait entrer dans la société traditionnelle marocaine,

« une société sans vergogne, basée sur l’hypocrisie, les mythes d’une religion détournée, vidée de sa spiritualité ».

L’héroïne en est une victime, victime de « ce leurre fabriqué par son père obsédé par la honte qui agite l’entourage », honte de n’avoir procréer que des filles !!

Son père la fera passer pour un fils et ne la libérera de ce secret que sur son lit de mort.
Nous voyons comment elle tente de « renaître », de se libérer.

A.S.

Publicités