Adrian Tomine : Insomnie et autres histoires

Avec de courtes histoires mettant en scène des jeunes gens timides, maladroits, mal dans leur peau et sensibles « Insomnie et autres histoires » lorgne du côté de la littérature américaine. Adrian Tomine cite effectivement comme référence Raymond Carver, J-D Salinger, ou encore les cinéastes Wim Wenders et Jim Jarmusch.

Même si son univers (jusqu’à son dessin) fait un peu trop penser à son compatriote Daniel Clowes (auteur de la BD culte Ghost World) on se laisse facilement happé par ces histoires écrites sous formes de nouvelles.

Tout simplement excellent.

One shot.

Publicités