David Hine, Fabrice Sapolsky et Carmine Di Giandomenico : Spiderman noir

Pari réussi que celui de renouveler le mythe de Spiderman !
Peter Parker est un jeune homme idéaliste et fougueux qui se révolte contre l’injustice et la précarité qui plonge le peuple américain dans la grande misère des années 1930.
Mais comment combattre la corruption totale de la ville lorsque l’on ne peut faire confiance qu’à soi-même ?
En devenant justicier dôté de pouvoirs incroyables suite à la morsure d’un arachnide …
Avec un scénario solide, ce comic européen (les scénaristes sont britannique et français, le dessinateur quant à lui est italien) est assurément une grande réussite.

Plus adulte que la version américaine classique ce Spiderman est aussi plus sombre (le titre du premier tome est à lui seul assez évocateur : « les illusions perdues »).

Il inaugure d’ailleurs une nouvelle collection estampillée « noir » dans laquelle on retrouve Wolverine ou encore Punisher.

2 tomes, série en cours.

Publicités